Follow

« De fait, lire un point médian avec un lecteur d’écran est, à l’heure actuelle, quelque chose de désagréable, voire d’incompréhensible. Mais si les programmateurices travaillaient à modifier cela, il n’y aurait plus de problème. Donc nous préférons condamner le sexisme qui préside à la programmation des logiciels, plutôt que l’antisexisme qui motive l’usage de l’écriture inclusive. »
efigies-ateliers.hypotheses.or

@lunar Je vois très mal, et je lis énormément. Je suis tout pour l'idée d'une écriture inclusive (même si ça me force très souvent à sortir du flux de la lecture pour comprendre le mot que j'ai sous les yeux) et je me demande: pourquoi ne pas utiliser 'il/elle' ou lieu de 'ielle', ou 'ami/amie' plutôt que 'ami·e', etc.

Ce sont des formes qui passent à peu près bien partout, sans trop complexifier le texte. N'est-ce pas considéré comme inclusif?

@DavidBosman Je ne vais pas rentrer dans la discussion, mais je te conseil l'écoute de ces deux épisodes du podcast « Parler comme jamais » qui font un bon tour de la question :
binge.audio/podcast/parler-com
binge.audio/podcast/parler-com

Sign in to participate in the conversation
mastodon.potager.org

Un Mastodon pour la communauté du potager.org.