Follow

👏Marre👏des👏dystopies👏
🙌On veut des futurs désirables🙌

@wxcafe
Dur d'imaginer un monde sans dystopies? Ou d'imaginer de débarrasser de ceux-celles qui se permettent de les créer?
@lunar

@wxcafe
Une dystopie est un récit de fiction dépeignant une société imaginaire organisée de telle façon qu'elle empêche ses membres d'atteindre le bonheur.

Ça, c'est ce que Wikipédia propose.

Mais pourquoi ne pourrions-nous pas avoir accès à ce bonheur?
@lunar

@wxcafe @lunar c'est pour ça que c'est d'autant plus important de le faire et de créé des espoirs qui nous rassemblent

@bram @lunar mwai, chépa, si il s'agit d'imaginer ce que peut être le futur en prenant en compte le changement climatique et en imaginant qu'on peut éviter le totalitarisme, ouais. Si y s'agit de dire "ouaaaah le futur les voitures volantes MAIS ATTENTION Y A DES PLANTES mais ouaah" et pas remettre en question le capitalisme plus que ça, a part "boarf ça se passe bien, juste" bah... mouais, bof

@wxcafe @lunar tu crois vraiment que je vais défendre ça sérieux x) ?

@bram @lunar bah la majorité des trucs "solarpunk" ou whatever c'est a peu près ce niveau, et si tu prends en compte les effets du changement climatique et de la chute du système social actuel c'est difficile de sortir un futur désirable a mon sens

wooo c'est la joie on s'amuse 

wooo c'est la joie on s'amuse 

re: wooo c'est la joie on s'amuse 

re: wooo c'est la joie on s'amuse 

wooo c'est la joie on s'amuse 

wooo c'est la joie on s'amuse 

wooo c'est la joie on s'amuse 

wooo c'est la joie on s'amuse 

wooo c'est la joie on s'amuse 

wooo c'est la joie on s'amuse 

wooo c'est la joie on s'amuse 

@wxcafe @bram @lunar Par manque de matériau ou d'énergie, il est vraisemblable (cf. entre autres "Les limites de la croissance" et Pablo Servigne) que le système actuel prenne un mauvais coup. À priori ça engendrera au début à minima une crise financière, puisque rien de significatif n'a été fait depuis la précédente donc c'est le même bordel (cf. Frédéric Lordon) et que la décroissance n'est pas vraiment compatible avec des prévisions inverses. 1/X

@wxcafe @bram @lunar La finance capitaliste dérégulé est déjà pas aimée et une nouvelle crise aggravera son cas. Plus globalement, la détestation de ce monde est déjà manifeste, et ça tente de changer à peu près partout au moins en Occident : Nuit Debout et gilets jaunes en France, Occupy Wall Street et élection de Donald Trump perçu "anti-système" pour éviter Clinton, occupation de places en Espagne, Syriza en Grèce (avec certes la suite qu'on connaît), etc. La colère monte. 2/X

@wxcafe @bram @lunar Les médias dominants et plus globalement les institutions dominantes, certes avec excès (comme le refus du syndicalisme tout court à la place du refus du syndicalisme dominant allant pour faire vite de CFDT à CGT inclus en France). Une nouvelle crise d'ampleur aggravera le discrédit de l'ensemble institutionnel, d'autant plus que ça viendra de lui et pas d'un mouvement révolutionnaire organisé (en France NPA et LO à 2%, CNT toutes confondus qui sont quasi-inexistantes, etc.)

@wxcafe @bram @lunar On peut penser que ça provoquera nécessairement un changement d'ampleur, d'autant plus que le dogme croissantiste se ferait arracher la gueule dans mon hypothèse, or celui-ci traverse toutes les tendances politiques ou presque (comme le fait remarquer le journal La Décroissance). Ça peut aboutir sur du n'importe quoi, dont du facisme. Ça peut aussi aboutir à du progressisme social. C'est souvent dans ce genre de moments qu'il y a des changements d'ampleur. 4/X

@wxcafe @bram @lunar Quelques exemples : programme du CNR après la seconde guerre mondiale (dont la Sécu chapeauté par Ambroise Croizat), fascisme avant la seconde guerre mondiale, révolution espagnole commencé en 1936 (avec notamment la CNT et le POUM) mais une mauvaise fin, révolution française malgré l’absence d'organisation révolutionnaire et pas de volonté à la base de faire une république (et Histony / Veni Vidi Sensi a fait une super série sur le sujet). 5/X

@wxcafe @bram @lunar Pour ce qui est des imaginaires désirables, il y a tout de même pas mal de choses. En truc "récent", il y a par exemple la permaculture et l’œuvre de Murray Bookchin. Historiquement, il y a la tradition socialiste/communiste/anarchiste. En terme d'exemple actuel, il y a notamment les zapatistes au Chiapas (Mexique) et les kurdes au Rojava. 6/X

@wxcafe @bram @lunar Si on remonte dans l'histoire, il y a aussi des trucs : révolution espagnole qui a comme même eu le temps de pas mal expérimenter, début de la révolution russe (avec les soviets), sécurité sociale (cf. Bernard Friot), Commune de Paris en 1871, de la régression sur certains points en France depuis le Directoire inclus (pas de personne présidente, etc.), affaire Lip dans les années 1970, etc. 7/7

@nspanti @bram @lunar écoute c'est super tout ça mais il est a peine 11h et j'ai 0% la patience de lire un thread de gloubiboulga politique a moitié libéral complètement bordélique en réponse a une discussion qui parlait de deux livres et demie, et qui était entre gens qui se connaissent un peu a la base

@nspanti
Je ne suis pas bien sûr de pourquoi tu as écrit tout ça, mais ce qui est sûr c'est que si on s'est senti obligé d'écrire Bâtir aussi, c'est bien parce qu'il n'y a rien de récent. Les œuvres de fiction qui raconte (sous forme d'histoire donc) des futurs désirables et proches de nous sont suffisamment peu courantes pour qu'on me cite encore Écotopia (années 1970) ou Les dépossédés (années 1970 aussi). Il y a vraiment un manque.

@lunar @wxcafe La-dedans il y avait pas mal de choses que j'avais envie de mettre par écrit. Ça m'a semblé dans le sujet, du coup j'en ai profité comme une occasion. Je suis désolé si c'était à côté de la plaque de la discussion que vous aviez initié.

@bram @wxcafe @lunar 2040 : Macron est toujours au pouvoir mais plus personne ne s'en plaint ouvertement, Areva a inverté la courbe de l'emission de carbone grâce à son égémomie mondiale et on a le plein emploi partout, grâce à Uber :D

@lunar le cyberpunk me sort pas mal par les trous d'nez en ce moment à cause de ça

C'est de le romantisation du capitalisme de surveillance vainqueur.

Sign in to participate in the conversation
mastodon.potager.org

Un Mastodon pour la communauté du potager.org.