Le débat sur le statut des hébergeurs organisé il y a quelques jours par @LaQuadrature pose bien les bases d'un certain nombre d'enjeux :
video.lqdn.fr/videos/watch/9bf

Cependant, je reste un peu sur ma faim. J'aurais aimé une comparaison et des arguments des différentes approches proposées. Typiquement, j'ai le sentiment que faire peser à Facebook les responsabilité d'un éditeur pousserait la plateforme à davantage de censure, mais fragiliserait aussi la notion d'éditeur. Facebook n'est pas responsable de la production (choix du sujet, moyen technique, etc.) du contenu publié par ses utilisateur·ice·s.

Follow

Et la notion d'éditeur, elle interviendrait comment quand une publication est en accès restreint pour son cercle familial ?

J'aimerais également que ce débat se fasse sous l'angle de la lutte antifasciste. Comment nos propositions pourraient servir à limiter les espaces où s'expriment les idées fascisantes ?

Sur le sujet de la pente glissante des algorithmes de suggestion, voir « How to Fall Down the Anti-SJW Rabbit Hole » par Three Arrows :
youtube.com/watch?v=69obN625Fj

Pourquoi j'ai envie qu'on cause d'antifascisme ? Parce qu'on risque de se faire piéger (à nouveau ?) si on est uniquement sur « défendre la liberté d'expression ».

Les premiers à se réclamer de la liberté d'expression ces temps-ci, c'est les fafs de tout poil. Donc comment peut-on articuler les propositions pour retrouver du pouvoir sur les moyens de communication et d'organisation sans qu'elles ne renforcent les fafs ?

« You Go High, We Go Low » par Innuendo Studios :
youtube.com/watch?v=MAbab8aP4_

@lunar Ça paraît compliqué de dire « faut qu’on oriente vers de l’antifa » tout en disant « neutralité du net », non ? 🤔

@lunar Le simple fait de lire « servir à limiter les espaces où s’exprime XXX », ça me choque plutôt assez…
Parce que ce que tu fais pour XXX=faf, ça peut se retourner un jour pour du XXX=antifaf… 🤔

@aeris @lunar 100 % d'accord ici. (Les gens qui se sont réjouis de la suspension du domaiine incels.me par un intermédiaire, le registre, jouent un jeu dangereux. Demain, le même registre suspendera des domaines féministes, antifascistes, etc).

@bortzmeyer @lunar J’aurai presque tendance à dire que si le contenu faf est vachement en avant, c’est aussi et surtout à cause des algos à la con qui ont tendance à privilégier la rentabilité (donc le putaclic/théorie du complot & cie) sur le contenu. Les contenus gênants seraient certainement moins mis en avant avec une plate-forme neutre.

@aeris @lunar Les « algos » des humains sont aussi à mettre en cause. Un tweet scandaleux d'un facho sera plus souvent cité (y compris par des antifas) qu'un tweet plus banal.

@bortzmeyer @lunar Ça c’est aussi par manque d’éducation/fact-check & cie. De l’humain oui…

@aeris @bortzmeyer @lunar plutôt de tes convictions, en général les gens sont moins regardant si un truc viens confirmer ses théories.

C'est de l'éducation, pas de l'inné

@Technowix @bortzmeyer @lunar La poule ou l’œuf ? Avec plus d’éduc’, tu limites dès le départ les convictions foireuses… Le populisme fonctionne bien quand tu as des navets en face… Un peu moins avec les autres…

@aeris @bortzmeyer @lunar donc c'est pas l'humain qui est en tord mais l'éducation, on est d'accord :p

@aeris @bortzmeyer Pour alelr dans votre sens, et préciser un truc: la possibilité (sur Twitter par exemple) de comment-quote, c'est aussi à incriminer, parce que ça donne de la visibilité (là où un screen donnera pas d'info à l'algo)

@lunar

@aeris Faut aller chercher l'info par soi-même, ça empêche l'algo, ça empêche le fact-checking…
La meilleure chose restant, comme tu le disais: d'avoir aucun algo (sur les reco)
@bortzmeyer @lunar

@Sp3r4z @bortzmeyer Si je prend l’exemple du « migrant violeur acquitté » d’hier qui se propage partout, le tweet initial a rapidement été débunké (en fait un mineur du même âge que la victime et venant du Bengladesh avec une enquête foireuse au possible ayant cette fois trop mis en avant le viol). Avec juste un screen, ça se propagerait sans le lien avec le debunk qui arrive 2 tweets en dessous dans les réponses.

@aeris Mais avec ça tu suppose que les gens lisent les réponses, hors (je me trompe peut-être) c’est assez rare que les gens lisent les réponses aux threads :/

Je me base que sur mon expérience, et le nombre de fois où j'ai 3-5-10 fois la même réponse ne dessous d'une de mes questions, sur Masto…

@bortzmeyer

@Sp3r4z @bortzmeyer Toujours le même problème : en voulant arrêter les méchants, tu emmerdes aussi les gentils…

@aeris Oui, c’est un soucis. Cependant, quand je vois la gueule de l'algo de recommandation Twitetr ou Youtube, y'a du taff avant que ça soit cohérent…

@bortzmeyer

@lunar « Les premiers à s'en réclamer » ? Cela me semble une affirmation surprenante. rsf.org/

(Et, si des organisations de défense des droits humains ne parlent pas de liberté d'expression, c'est elles qui ont un problème, pas les propositons de @LaQuadrature )

@bortzmeyer
C'est sorti comme ça parce que je fais une différence entre « s'en réclamer » et « la défendre ».

Les fafs utilisent la liberté d'expression comme pretexte quand ça les arrange, mais ne veulent pas d'un monde où il est possible de s'exprimer librement.

Donc je réitère : comment penser nos stratégies pour qu'elles soient le moins récupérable possible par nos ennemis ?

@Olm_e
Pas inintéressant. Mais la question de comment on engage le débat me paraît traitée trop légèrement.

Allez, encore un peu de Innuendo Studios… « The Alt-Right Playbook: Never Play Defense » :
youtube.com/watch?v=wmVkJvieaO

@lunar oui, tu as raison. mais j'aimais bien le contrepied au "démocrates neutres", SJW et autres antifa classiques... (et ça reste un trait d'humour aussi ;) )

repensant à d'autres textes des années 30 parlant de la manière dont les bruns ont puisé dans les forces rouges en utilisant les émotions, dans des arguments que la raison ne peut combattre malheureusement sur le même terrain.

d'un pov "theorie des jeux" : tricher avec les tricheurs, être honnête avec les gens honnêtes semble marcher

@Olm_e
Le jeu de Nicky Case «The evolution of trust» permet de nuancer davantage ces questions de stratégies :
ncase.me/trust/

@lunar Je sais. Ca fait des années que c’est comme ça. C’est paradoxal : Y a plusieurs raisons à ça, dont la résistance à la cyber-domination aux fils de pute de l’empire (CIA & NSA) et à leur cyber-impérialisme de merde, mais y a pas que ça. Il n’existe aucune bonne solution pour aborder cette question avec l’actuelle architecture de cyberespace. Son modele de cyber-pouvoirs paradoxal avec le meatspace empeche toute action positive sans reaction negative encore pire

@lunar

La liberté profite, forcément, aussi aux fafs.
Comment les écarter ?
Par la force ?
Comme sur les réseaux sociaux règnent l'opinion et l'émotionnel, c'est vraiment pas simple de contrer leur propagande nocive.

Sign in to participate in the conversation
mastodon.potager.org

Un Mastodon pour la communauté du potager.org.